Défendre les intérêts des sportifs

Le syndicat

L’union, créé en février 2015 suite à l’audition de certains membres par la commission Ministérielle « Karaquillo », dans le cadre de la préparation de la loi « visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels et à sécuriser leur situation juridique et sociale » (loi promulguée en novembre 2015) se positionne comme Le syndicat des athlètes de haut niveau.

Etapes de création de l'union

Création de la Ligue Nationale Athlétisme

Première ligue professionnelle dans un sport individuel en France :
– Adossée à un circuit de meetings, la LNA permet de professionnaliser les meilleurs athlètes français par l’intermédiaire de leur club.
– Ils bénéficient ainsi d’un statut professionnel qui correspond à leur activité principale et d’une couverture sociale adéquate.

Création de Moselle Sport Académie

Initié par le Département de la Moselle, l’objectif du dispositif est :
– De structurer le soutien aux sportifs de haut niveau, en s’appuyant sur les clubs pour les professionnaliser.
– La mise en place d’un fonds de dotation a permis et permet d’associer le réseau économique mosellan à ce dispositif.

Création l’Union Nationale des Sportifs Professionnels et de Haut Niveau

– 28 février : Lancement officiel de l’Union Nationale des Sportifs Professionnels et de Haut Niveau
– 07 octobre : Audition au Sénat, dans le cadre de la LOI n° 2015-1541 du 27 novembre 2015 visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels et à sécuriser leur situation juridique et sociale

Travaux de l’Union Nationale des Sportifs Professionnels et de Haut Niveau

– 27 juin 2018 : Audition à l’Assemblée Nationale : commission d’évaluation de la loi de novembre 2015 relative à la protection des sportifs professionnels et de haut niveau
– 17 octobre 2018 : Dépôt du rapport à l’Assemblée Nationale : présentation et dépôt du rapport complémentaire faisant suite à l’audition du 27 juin 2018
– 27 novembre 2018 : Audition au Conseil d’Etat – étude annuelle du Conseil d’Etat consacrée au thème « Le sport »

Protection des sportifs de haut niveau

– 25 février 2019 : Création du livre blanc – proposition d’évolution de la loi LOI n° 2015-1541 (du 27 novembre 2015) et proposition de création d’une charte économique et sociale destinée aux sportifs de haut niveau

Les personnes concernées

Sportif(ve)s de haut niveau
Sportif(ve)s professionnels
Sportif(ve)s en voie de professionnalisation
Athlètes de haut niveau inscrits sur les listes du ministère des Sports
Jeunes sportifs proposés par les fédérations olympiques
Sportifs en formation au sein des Pôles, CREPS et centres de Formation

Informer

Une des missions essentielles de l’UNSHN est d’informer les sportifs de haut niveau sur l’évolution de leurs droits – notamment les avancées de la loi de 2015 :

  • par exemple, la loi de 2015 permet aux sportives inscrites sur les listes de haut niveau, de prolonger d’un an leur inscription sur liste lorsqu’elles sont enceintes.
  • d’autre part, la loi de 2015 constitue une véritable avancée sur l’élargissement de la couverture sociale du sportif de haut niveau en cas d’accident du travail et l’extension de la couverture en matière de dommage corporel.

Une autre mission du syndicat est d’informer les sportifs des possibilités de formations spécifiques qui leur sont offertes :

Le syndicat développe ainsi un Diplôme Universitaire « Management d’une carrière de sportif professionnel », inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles (registre spécifique) et délivré en coopération avec l’Université de Strasbourg (redirection lien centre de formation), des Bachelors en partenariat avec Icadémie (redirection lien vers les bachelor).

Accompagner

Le syndicat souhaite accompagner les sportifs de haut niveau dans leur professionnalisation.

Notre objectif est de permettre à de plus en plus de sportifs / sportives de haut niveau, dans les disciplines individuelles, de bénéficier d’un contrat de travail de sportif professionnel, d’un salaire décent et d’une couverture sociale adéquate.

Après l’expérience de la professionnalisation de l’athlétisme dans un schéma classique de fonctionnement (fédération, ligue professionnelle, clubs en ayant pour support la création d’un circuit professionnel de meeting), nous avons expérimenté depuis 2012 cette professionnalisation en prenant appui sur les territoires. Nos résultats permettent d’envisager à très court terme la création de près de 2 000 emplois de sportifs professionnels.

Le syndicat souhaite accompagner les sportifs de haut niveau dans leur formation au cours de leur carrière, dans la formation de leur après-carrière. 

Le syndicat est aussi à disposition des sportifs de haut niveau pour les accompagner dans les situations conflictuelles qu’ils peuvent rencontrer avec leur club, leur employeur ou leur partenaire.

Protéger

Développer la protection de la santé, de la sécurité et l’amélioration des conditions de travail des sportifs / sportives de haut niveau 

Nous œuvrons pour que la pratique d’un sport à haut niveau, activité principale du sportif, soit reconnue officiellement

  • Comme un véritable métier (encadrement juridique, social, référentiel de compétences, diplôme)
  • Comme un métier à risques qui impose un protocole de protection relatif au degré d’exposition auquel le sportif est soumis.

D’autre part, le syndicat travaille depuis plusieurs mois avec la société Dekra, leader mondial en matière d’évaluation et de prévention des risques, à une plate-forme d’évaluation et de prévention des risques professionnels au service de l’optimisation de la performance. Cette plate-forme sera lancée fin 2019. En abordant, dans le plein respect des règles d’anonymat et de confidentialité, tous les satellites de la performance, l’objectif est de produire des datas pour identifier, hiérarchiser et évaluer l’ensemble des risques, afin d’améliorer de façon substantielle les connaissances sur les risques encourus par les sportifs de haut niveau, mieux en informer les sportifs et leur entourage, et proposer des actions plus efficientes dans ce domaine.

Dans la même optique, et conformément au récent Plan National de Prévention du Dopage et des Conduites Dopantes 2019-2020 publié par le Ministère des Sports, nous travaillons actuellement à une formation dynamique et interactive de prévention du dopage. Conçue avec la société Sport Protect, et développée avec les acteurs institutionnels (CDOS, DDJS), nous souhaitons que cette formation, qui alliera distance et présentiel, puisse donner lieu à une certification pour les sportifs et les structures (clubs, pôles, CREPS, centres de formation) y ayant participés.

Représenter

Depuis son lancement en 2015, le syndicat a été plusieurs fois officiellement auditionné par le législateur. L’UNSHN a ainsi pu faire entendre ses propositions à l’Assemblée Nationale, au Sénat, et au Conseil d’Etat en 2018 et 2019. Ces démarches sont indispensables pour faire entendre la voix de sportifs et porter des revendications qui pour certaines ont été entendues. Ainsi, la loi de 2015 visant à protéger les sportifs de haut niveau et professionnels reprend différents éléments portés par le syndicat, notamment sur la formation des sportifs de haut niveau au “métier de sportif”. Le rapport d’évaluation de cette loi, publié par l’Assemblée Nationale le 22 janvier 2019, insiste lui aussi sur cet aspect.

La volonté de l’UNSHN est de participer de façon constructive à la réussite sportive de notre pays au travers d’actions concrètes et concertées pour le statut, la protection et la sécurisation du parcours des sportifs de haut niveau.

Dès lors en tant que seule organisation multisports dont la vocation est de représenter l’ensemble des sportifs de haut niveau dont ceux et celles issus des sports individuels, le Syndicat des Sportifs de Haut Niveau a déposé sa candidature à l’Agence du Sport en tant que “personnalité qualifiée”, afin d’assister aux séances de l’assemblée générale et du conseil d’administration du GIP avec voix consultative.